Pierre Boulez, apprenti, arpenteur...


- A quelques jours de votre anniversaire, êtes-vous optimiste pour l’avenir ?
- Je reste optimiste tout en étant réaliste. J’ai confiance dans la résistance d’un noyau. Il ne faut pas se décourager pour pouvoir aller plus loin...

(Cité Musiques, N°47, janvier à mars 2005)

Pierre Boulez est né le 26 mars 1925 à Montbrison (Loire) : il fêtera donc bientôt ses quatre-vingt ans. La Cité de la Musique à Paris présentera une suite de neuf concerts pour cette occasion (ou cette nouveauté), du samedi 5 février au mardi 22 février.

Titre de la manifestation : « Musique pure, musique engagée ».

Un musicien qui sait aller hors les murs de son domaine musical, ce n’est pas si courant : René Char (« Le Marteau sans maître »), Mallarmé (« Pli selon Pli »), Henri Michaux (« Poésie pour pouvoir ») ont, notamment, inspiré Pierre Boulez.

Ses « Relevés d’apprenti » (Le Seuil, collection « Tel Quel », 1966, textes réunis et présentés par Paule Thévenin) ont posé les balises de sa démarche d’arpenteur de territoires inconnus...

La musique d’aujourd’hui n’a évidemment pas fini d’être pensée (et jouée) : mais elle a déjà été conduite par Pierre Boulez sur une de ses plus hautes crêtes.

19 janvier 2005
T T+