Laura Alcoba à l’association Vo-Vf (Gif-sur-Yvette, 91)

© Francesca Mantovani-éditions Gallimard

Laura Alcoba est une autrice d’origine argentine, traductrice de l’espagnol, et maîtresse de conférences à l’Université de Paris-Nanterre. L’enfance sous la dictature argentine est un des motifs récurrents de ses romans. Son projet d’écriture, dont le titre provisoire est « Tararira ou La ligne », est un roman enquête sur les traces de Benjamin Fondane, poète et philosophe d’origine roumaine ayant réalisé dans les années 30 en Argentine un film mythique aujourd’hui disparu.

Bibliographie
Elle a écrit six romans publiés chez Gallimard, collection Blanche : Manèges, petite histoire argentine (2007), Jardin blanc (2009), Les Passagers de l’Anna C. (2011), Le Bleu des abeilles (2013), La Danse de l’araignée (2017), Par la forêt (2022), et réalisé de nombreuses traductions d’œuvres littéraires, scénarios, pièces de théâtre.
Bio-bibliographie sur Wikipédia.

Son projet de résidence
Le festival Vo-Vf propose à Laura Alcoba de faire partager sa double expérience de romancière et de traductrice aux publics avec lesquels il est en lien toute l’année sur le territoire de Paris-Saclay. Il est ainsi prévu, outre la participation au festival et aux actions qu’il met en place (concours d’éloquence à destination des jeunes), un programme de rencontres en librairies et médiathèques et des interventions en collèges et lycées, sous la forme d’ateliers d’écriture et d’initiation à la traduction et de travail autour des thématiques de l’exil et de l’histoire de l’Argentine.

La structure d’accueil
Depuis 2013, le « festival Vo-Vf, traduire le monde » invite à découvrir la littérature étrangère à travers la voix des traducteurs et multiplie les ouvertures sur les cultures et langues du monde.

Inauguration du festival Vo-Vf

Vendredi 30 septembre 2022, par Laura Alcoba, marraine de la 10e édition