Ici, tout bouge…

Ici tout bouge, nage, fuit, revient, se défait, se refait. Tout cesse, sans cesse. On dirait l’insurrection des molécules, l’intérieur d’une pierre un millième de seconde avant qu’elle ne se désagrège.
C’est ça, la littérature.

Samuel Beckett, Le Monde et le pantalon, © Les Éditions de Minuit, 1989.

15 janvier 2007