La route s’empare de qui,

la route s’empare de qui, un instant, marche à son côté

André du Bouchet, Carnet 1

1er avril 2012