Rencontre autour de la Marche pour l’Egalité de 1983 au festival littéraire En première ligne

La quatrième année du festival En première ligne voulait revenir sur la Marche pour l’égalité de 83 en mettant ensemble et en laissant la parole à trois acteurs historiques de cet événement : Mogniss Abdallah, Saïd Bouamama et Toumi Djaidja.


vidéo Marjolaine Grandjean
Son : Clément Maléo

La présentation par En première ligne :

Marche pour l’égalité de 83, quels enseignements pour le présent ?avec Mogniss Abdallah, journaliste, fondateur de l’Agence Im’média, militant ; Saïd Bouamama, sociologue et militant associatif et politique ; Toumi Djaidja, co-fondateur de l’association "SOS Avenir Minguettes", il fut l’un des initiateurs de la Marche.
Un débat présenté par Karim Belabbas, syndicaliste, militant du livre.
L’année dernière, nombre de manifestations, locales et nationales, eurent lieu dans l’Hexagone afin de fêter les trente ans de la Marche pour l’égalité et contre le racisme. Il y eu à boire et à manger, et pour sûr, du bon et du moins bon ; dont les récupérations politicardes attendues, par ceux qui déjà, en 83, oeuvraient d’arrache-pied afin de désamorcer un événement politique sans précédent : l’irruption de la jeunesse des quartiers populaires et de relégation sociale dans la vie politique d’un pays qui les cantonnait à la rubrique des faits divers. Alors, "En première ligne" va s’employer à rendre la Marche à ceux qui l’ont faite et à ceux pour qui ils marchèrent.

On retrouve l’ensemble des captations du festival En première ligne ici

14 octobre 2014