José-Luis Diaz à la Maison de Balzac le 11 février


DEUXIÈME RENDEZ-VOUS MENSUEL AU MUSÉE DE BALZAC

« Bricoler Pons » , par José-Luis Diaz

Dans le cadre de la résidence à la Maison de Balzac autour du Cousin Pons, le deuxième rendez-vous mensuel aura lieu ce samedi 11 février 2012 de 15h30 à 17 h, dans la Bibliothèque du Musée.
José-Luis Diaz, professeur de littérature française à l’Université Paris-Diderot et responsable du séminaire national de recherches sur Balzac, vient nous parler de sa lecture du Cousin Pons sous le titre « Bricoler Pons ». Il dialoguera dans un deuxième temps avec Bertrand Leclair, et la séance sera ponctuée par des lectures des jeunes comédiens du Conservatoire d’art dramatique du XVIe arrondissement de Paris sous la direction de leur professeur, Eric Jakobiak.


« Bricoler Pons »

« Comment nous situer, nous universitaires, spécialistes de Balzac, face à la réécriture du Cousin Pons qu’a entreprise Bertrand Leclair ? Nous gendarmer, pilorier le malotru qui s’attaque au monument ? Bien sûr que non. Une telle aventure nous incite à une autre voie d’accès à l’Empire dont nous sommes, non tant les spécialistes, que les reconnaissants sujets : La Comédie humaine. Non plus le commentaire, mais une collaboration à la manœuvre : la réécriture 2012 du Cousin Pons ; mais aussi, remobilisée par elle, son écriture 1846/1847. Car, immanquablement, la nouvelle flambée d’écriture réactive la première ; elle a ce résultat de la rendre elle aussi inchoative.
À nous aussi enfin l’excitation de pouvoir, pour une fois, passer de l’autre côté du miroir, intervenir dans le laboratoire, voir Balzac en état de bricolage et bricoler un peu avec lui et son réécriveur 2012. But de la manœuvre : réveiller le « bonhomme Pons » de son sommeil de trois demi-siècles. Pour ravoir un Balzac en acte, un Balzac en marche, un Balzac en prise. » J.-L. Diaz.

Secrétaire général et responsable des colloques de la Société des études romantiques et dix-neuviémistes, directeur du Magasin du XIXe siècle, José-Luis Diaz coordonne le « Séminaire Balzac ». Ses travaux ont porté sur la représentation de l’écrivain au XIXe siècle (L’Écrivain imaginaire, Champion, 2007), le biographique (L’Homme et l’œuvre : contribution à une histoire de la critique, PUF, coll. « Les Littéraires », 2011), Balzac (Devenir Balzac. L’Invention de l’écrivain par lui-même, Pirot, 2007), Musset, Sand, mais aussi sur la critique, les correspondances ou l’écriture intime au XIXe siècle.



L’inscription se fait auprès du service réservation de la Maison de Balzac : 01.55.74.41.80.


1er février 2012
T T+