Écrire(s) en français

Ils/elles sont né(e)s à Buenos-Aires, Tokyo ou Kaboul, à Dakar, Beyrouth ou Saïgon... Des lieux sans toujours de liens immédiats avec la langue française. Certains ont suivi le destin de leurs parents, d’autres ont été emportés par les fièvres de l’histoire, par les hasards, heureux ou malheureux, de leur propre destinée. D’autres sont nés dans une proximité tangible avec la langue française mais l’attache au pays quitté, par eux-mêmes ou par leurs parents, a souvent guidé leur écriture, les a emmenés vers cet ailleurs proche et lointain. Ils/elles vivent aujourd’hui à Paris, Bruxelles ou Montréal, à Nouakchott, Manchester ou Bamako... Nous en avons sélectionné plus de cent. Tous/toutes écrivent en français. C’est à la rencontre de ces écrivain(e)s qu’invite ce dossier thématique : Écrire(s) en français. Nous les avons sollicités, questionnés, sur leurs liens, choisis ou contraints, évidents ou improbables, avec la langue française, sur leur histoire personnelle et sur la présence ou l’absence d’autres langues dans leur écriture.

Bernard Magnier & Sabyl Ghoussoub

Écrire(s) en français : Doan Bui | Mérine Ceco | Atiq Rahimi | Boualem Sansal

Né(e)s au Mans, en Martinique, à Kaboul et Theniet El Had, ils/elles écrivent en français.

Écrire(s) en français : Pia Petersen | Raharimanana | Shan Sa | Leïla Slimani

Né(e)s à Moldvu, Antananarivo, Pékin, Rabat, ils/elles écrivent en français.