Anne Luthaud |10 fois une minute #5

Une minute

En prendre un. Commencer par un. Feuille par exemple. Et décliner comme on le ferait dans une leçon, nervure, lobe, transparence, forme, taille, plus ou moins verte. Ça ne marche pas, on ne commence pas par une description

Une minute

Chamboulement chambardement, il y a des mots qui arrivent comme ça on ne sait pas pourquoi, on n’a aucune idée de ces mots qu’on n’emploie pas, jamais, et qui tout à coup nous tombent dessus et quoi faire alors de ces

Une minute

Notto. La ville était déserte, 42 degrés, midi, août. J’étais abasourdie par la beauté. Elle, non. La jeune chinoise s’ennuyait devant les rues vides et attendait l’animation du soir, la fête, le bruit, la danse, les

Une minute

C’est d’abord une odeur. Thym, romarin myrthe. De la chaleur. C’est le bruit des pas sur du sec, chemins de pierres blanches, garrigue, c’est

Une minute

Il y a un jardin. Un jardin et des fleurs bleues. Des murets. Des murets de différentes hauteurs. Il y a un saule pleureur. Deux magnolias. Il y a là plusieurs jardins, les jardins de mon

Une minute

De la soie rouge. Ce doit être un film. Ou des graines rouges dans le creux d’une main de jeune fille. C’est un film : Sayat Nova* ?

Une minute

Vous avez une minute pour nous convaincre. De quoi ? Convaincre de quoi ? D’exister. Une minute pour convaincre d’exister c’est quoi ? ... un baiser ? un cri (long, le cri) ? Un toucher, toucher ?

Une minute

Une nappe. Blanche, dans un jardin. Des cerises. Ou une jatte de lait et des fraises. Alors un film, les fraises sauvages* ? Et elle aux cheveux courts et blonds. Mais encore

Une minute

En ce temps là j’étais en mon adolescence / J’avais 16 ans et je ne me souvenais déjà plus de mon enfance / J’étais à 16000 lieues... ? *

Une minute

(...) Mais je porte accroché au plus haut des entrailles / À la place où la foudre a frappé si souvent / Un coeur où*... ? ... souvenir tronqué des vers peu appris.

Une minute

Le voisin du dessus a recommencé à jouer de la musique. Guitare électrique. Je l’ai entendu si souvent. Depuis un mois et demi absent. En boucle, sa chanson répétée. Je l’aime aujourd’hui d’être là de nouveau. Je ne

Une minute

Il danse. Dans la cuisine, dans la chambre, il danse. Pour les siens. Ses amis, potes, copains, ceux éloignés, ceux devenus images facetime ou houseparty, ceux avec lesquels il dansait les soirs jusqu’au matin, ceux

###

La Couleur de la grenade, Sergueï Paradjanov / cette image est sans doute plutôt dans Les Chevaux de feu du même

Les Fraises sauvages, Ingmar Bergman / c’est dans une scène de Le Septième Sceau que Mia (Bibi Andersson) offre des fraises et du lait au chevalier

En ce temps là j’étais en mon adolescence / J’avais à peine 16 ans et je ne me souvenais déjà plus de mon enfance / J’étais à 16000 lieues du lieu de ma naissance / J’étais à Moscou, dans la ville des mille et trois clochers et des sept gares... "Prose du transsibérien et de la petite Jeanne de France", Blaise Cendrars

(...) Mais je porte accroché au plus haut des entrailles / À la place où la foudre a frappé trop souvent / Un coeur où chaque mot a laissé son entaille / Et d’où ma vie s’égoutte au moindre mouvement. "Tard dans la vie" in "Sable mouvant", Pierre Reverdy

3 mai 2020
T T+