Anne Luthaud |10 fois une minute #6

Une minute

10 mai. C’est 1981. C’était déjà un dimanche. Et rose rouge, mon ami. Avec en tête des croyances, et en bouche des

Une minute

Il va bien falloir ressortir. Traverser la ville de nouveau. Aller là où l’on doit. Faire ce qui doit être fait. Rencontrer qui doit l’être. Il va bien falloir de nouveau être là, il

Une minute

Ils sont là. Ils sont revenus. Je les sens. La ville de nouveau sonore. L’agitation. Les obligations. Les occupations. Ce qu’on a un temps évité. Ou attendu ?

Une minute

Vous avez une minute pour vous enfuir. Exactement une minute, pas plus. Vous n’avez pas le temps de prendre votre ordinateur. A peine votre téléphone. Sûrement pas le

Une minute

Parce que tu crois que les carottes poussent en une minute ? Et les salades, les radis ? Il faut du temps pour un jardin, du temps pour

Une minute

On s’écarte, je m’écarte. Il m’interpelle depuis la distanciation sociale : je m’étais éloigné pour vous laisser passer mais vous avez changé de trottoir ! Alors je m’excuse, j’ai

Une minute

On ne se touche pas. Surtout on ne se touche pas. On vérifie les distances, on s’accorde de loin, on appuie les regards, on triche ?

Une minute

Brûlante, l’eau. En continu sous le jet de la douche. Rester là et attendre. Attendre jusqu’à ce que l’eau devienne froide. En profiter. La durée dépendra de la contenance du

Une minute

"Tombé du ciel". Le chagrin. Venu d’où. Infini. Lourd comme l’orage. Cette comparaison ne me donnera pas la méningite disait Colette. C’est aussi le nom d’un vin.

Une minute

Ce que m’a appris le confinement ? Avoir l’âge que j’ai. Ni celui d’avant ni celui d’après. Etre là où je suis, ni ailleurs ni à côté. Les autres ? Je ne

Une minute

Depuis ce matin la jeune fille à la fenêtre me tourne le dos. C’est la première fois depuis le 16 mars. Elle coud. Je ne vois que sa nuque et le geste, sa main qui tire le fil.

Une minute

Vous n’y croyez pas ? Vous ne croyez pas que ce soit possible ? Que tout s’efface tout à coup ? Que tout recommence ? Vous pensez peut-être que

Une minute

Il y a des inscriptions sur le mur. Il y a des banderoles aux balcons, slogans. Les vieux de la Goutte d’Or assis côte à côte sur le muret du square clos portent leur masque au bas du menton pour

10 mai 2020
T T+