Anne Mulpas à la Maison de la Poésie (Paris III)

Anne Mulpas est poète et artiste performeuse, publiée notamment chez Dumerchez, d’Ores et déjà, Tarabuste, et dans de nombreuses revues de poésie.
Sa prochaine œuvre, provisoirement intitulée « L’Abécéd’Air et de Feu », se constituera au fil des 26 lettres de l’alphabet en un récit poétique éclaté mêlant des autoportraits du poète et des portraits-poèmes de ses contemporains. Mot après mot, se composeront les variations, s’esquisseront les structures de nos imaginaires intimes et collectifs.
Elle était en résidence en 2015 chez Monsieur Sloop (Paris).
Elle a créé en 2018 un site-laboratoire, https://www.oetopia-txt.com/

Bibliographie
Dernières éditions/créations : Méduse Machair et autres langues bêtes (éd. D’ores et déjà, 2019), Échophanies, recueil (éd. Tarabuste, 2018), Icare, avec la plasticienne Eva Wellesz (acquisition Mac Val Paris, 2016), « Les pattes frêles du désir », recueil Triages, en compagnie des œuvres de Jean-Luc Parant, (éd. Tarabuste, 2016).
Bibliographie complète sur le site de la M.e.l.
On trouvera sur son site une bio-bibliographie.

Son projet de résidence
La Maison de la Poésie souhaite faire de la résidence d’Anne Mulpas le ciment de ses actions de médiation et d’ateliers d’écriture. Elle présentera son travail en cours et recueillera « Les bruits du monde », sous forme d’une série de capsules sonores disponibles librement sur le site internet de la Maison de la Poésie. L’auteure interviendra avec Rym Debbarh Mounir auprès des élèves de plusieurs établissements, en lien avec Radio Clype – occasion pour des jeunes gens de se former à la captation sonore. Elle interviendra à la bibliothèque Marguerite-Audoux et à la librairie l’Atelier. Un événement aura lieu en fin de résidence pour donner à voir et à entendre les créations réalisées par l’auteur et les participants.

La structure d’accueil, la Maison de la Poésie de Paris, est une scène conventionnée de création en poésie et littérature. Depuis 2013, elle est dirigée par Olivier Chaudenson, porteur d’un nouveau projet pour en faire « un lieu dédié aux auteurs, à la littérature et à son actualité ». Elle a accueilli Philippe Pigeard en résidence en 2016.
L’équipe de remue.net y propose des rencontres depuis 2015, dont on trouvera traces ici.

Abécéd’Air et de Feu - J de Jardin

Une chronique sonore d’Anne Mulpas — Poème 4. Une lettre > un mot et le voyage commence, l’imaginaire se déplie, combine intime, social et politique, récit vrai et fictif, le quotidien et l’utopie au creux du poétique.

Abécéd’Air et de Feu - O d’Ogresse

Une chronique sonore d’Anne Mulpas — Poème 3. Une lettre > un mot et le voyage commence, l’imaginaire se déplie, combine intime, social et politique, récit vrai et fictif, le quotidien et l’utopie au creux du poétique.

Abécéd’Air et de Feu - C de Crypte

Une chronique sonore d’Anne Mulpas — Poème 2. Une lettre > un mot et le voyage commence, l’imaginaire se déplie, combine intime, social et politique, récit vrai et fictif, le quotidien et l’utopie au creux du poétique.

Abécéd’Air et de Feu - G de Génie

Une chronique sonore d’Anne Mulpas, en résidence à la Maison de la Poésie de Paris — Poème 1. Une lettre > un mot et le voyage commence, l’imaginaire se déplie, combine intime, social et politique, récit vrai et fictif, le quotidien et l’utopie au creux du poétique.