Disparition de Yves Landrein

L’éditeur Yves Landrein est décédé le 28 octobre. Il avait 64 ans. C’était un homme discret et tenace. Il aura passé une grande partie de sa vie en compagnie des livres. Poète, auteur de deux recueils aux éditions Seghers au début des années 1980 (D’un lieu et Histoire d’un cahier), il a très vite voulu se tourner vers les textes des autres afin de les défendre du mieux possible.
Il a d’abord créé la revue Ubacs (avec Michel Barré) en 1976 (10 numéros seront publiés dont deux doubles) puis, peu après, la maison d’édition du même nom qui, en faillite, devra mettre la clé sous la porte en 1993 après avoir notamment publié Georges Perros (qui fut un proche de l’éditeur), Mathieu Bénézet, Michel Butor, Armand Robin, Franck Venaille, Michel Dugué, Paol Keineg, Hervé Carn, Jean-Pierre Chambon, Yvon Le Men, Claude-Louis Combet, Jacques Ancet...
Plusieurs titres du Fonds Ubacs sont disponibles auprès des Presses Universitaires de Rennes.

Toujours porté par le désir de susciter le partage, Yves Landrein a ensuite poursuivi son travail en fondant les éditions La Part Commune en 1998.

« Ce qui m’intéresse avant tout, c’est la qualité littéraire et formelle du texte. Une bonne intrigue, portée par une langue médiocre, ne me passionne pas. Pour moi, un texte est vivant quand il est bon... Que son auteur soit mort ou pas » (Le Matricule des anges, n° 102, avril 2009).

Attirer l’attention sur des œuvres parfois délaissées (Charles Louis-Philippe, Paul Gadenne, Hugues Rebell, Lucien Descaves) ou sur des textes plus connus mais introuvables tout en découvrant de nouveaux auteurs (Jeff Sourdin, Didier Jourdren, Laure Morali, Pierre Vinclair) et en poursuivant la publication de quelques uns de ceux qui furent de l’aventure Ubacs (Robin, Perros, Butor) à travers romans, essais, correspondances et poésie, tels sont quelques uns des axes de La Part commune qui compte aujourd’hui plus de 240 titres à son actif. Le meilleur hommage à rendre à Yves Landrein est bien de continuer à lire, au fil du temps, tous ces textes qu’il nous a donnés à découvrir.

Site des éditions : La Part Commune

Jacques Josse - 31 octobre 2012