Fabienne Swiatly | Mère éléphante 1 - rien


Dès le premier jour, c’est la photo qui est venue me hanter. Premier matin : Loire, lumière, lever de soleil et le mot cliché s’impose. Alors je tente quelque chose avec le noir et blanc.

Au retour je bidouille l’image avec Powerpoint pour y ajouter un bout de texte.
J’aime prendre des photos mais j’angoisse dès qu’il faut les montrer, les traiter, les imprimer. Je n’ose pas. Je m’y prends mal.

Et il me semble ne plus savoir rien.

Rien.

D’être bête.

Mais je m’obstine.

Alors noir et blanc et quelques mots.



Fabienne Swiatly - 22 janvier 2015