Sophie Braganti | Avant le lac


Sophie Braganti, Avant le lac. Propos2ditions, 2018 (Coll. Propos et demi). 45 pages. 13€ ISBN 979-10-96252-16-9

 

Des fois je regarde la vie avec ses absences / Un trou sur lequel j’ai une vue plongeante

Nous entraînant sur ses pas Sophie Braganti explore le souvenir et sonde le paysage, ici un lac. Chaque plongée de sa ligne hisse un détail, mémoire ou objet, flottant entre deux eaux, entre deux graviers, entre deux époques. Une suite de séquences décrivant l’éternel dilemme des hommes : vivre ou survivre. Elle restitue la parole de témoins. De bergers partageant un territoire montueux, ils devinrent ouvriers, longeant la rive, ou surplombant l’étendue bleue. A eaux basses, les tombes immergées réclament leur dû. Les engloutir n’a pas suffi. Le poème se lirait d’un trait si l’émotion n’en ralentissait le cours. Il fallait ce poète pour installer en abime ici et jadis, maintenant et ailleurs. Par petites touches S.B. décrit un paysage universel qui du plus proche au plus lointain rameute nos illusions, compare nos tragédies, étend l’objet à l’infini.

On peut y nager / S ‘y voir / Peut-être flotter / Avec le regard / Avec les os / Ça n’arrête pas. 

Ainsi révèle-t-elle l’inconnu du lac.


Katy Remy

6 juillet 2018