Anne Luthaud |10 fois une minute #4

Une minute

Quand la journée avancera et deviendra trop lourde, épaisse et dure à pourfendre, alors reviendront ces mots là, il y a des matins et il y a des soirs, une brèche tout à coup ouverte

Une minute

Pas une minute, il ne faut certainement pas une minute pour que la chose soit là, glisse d’une peau à l’autre, s’immisce et gagne le centre du corps, pas du tout une minute, peut-être même pas une seconde pour que la liaison se fasse,

Une minute

Alors ouvrir les fenêtres en grand. Regarder dehors. Prendre le ciel, l’air avec. Ecouter s’il y a du vent. Se dire on est dehors quand on sait qu’on ne sortira pas.

Une minute

Pour en profiter. Une minute pour en profiter. Profiter de la minute sans attendre. Sans attendre qu’elle se finisse, sans en anticiper le bout, l’achèvement, ce qui deviendra la fin de la phrase, une minute

Une minute

Une minute et on éteint. Une minute encore, c’est précieux. Une minute s’il te plait, rien qu’une. Une petite minute pour toi et moi, une encore, ce n’est

Une minute

Quand on ne parvient plus à convoquer des images. Que les seules présentes sont inscrites devant soi, le réel trop prégnant, plus d’espace pour la remémoration

Une minute

On ne va tout de même pas attendre la prochaine. Pas anticiper la prochaine minute. Pas attendre que ça passe. Tout de même on en n’est pas là avec le temps, on

Une minute

Comme une bascule. Un pendule. Passage de l’une à l’autre. Se tenir entre deux minutes, s’y caler. C’est là que peut-être, des

Une minute

Grand soleil comme d’été. Le jeune garçon est sur le toit, dreadlocks, saute à la corde, musique à fond. Il est

Une minute

C’est du vivant que l’on veut, en chair et en os. Des corps et des peaux. On en a assez des images et des liens virtuels, des textes et des sons. On veut des personnes. Que l’on sent nous parler ou nous répondre. Et si possible que l’on

Une minute

Une banane. Parce qu’il faut enlever la peau. Parce que la chair est épaisse, on la mâche. On peut lui ajouter du sucre et du jus d’orange en l’écrasant, ou faire des beignets. Dans une minute je me lève, je vais en chercher une, et je

26 avril 2020
T T+