Mathieu Simonet à l’Université de Cergy-Pontoise (95)

Mathieu Simonet, écrivain et avocat, a formulé dans les années 2000 le concept d’« autobiographie collective » dans lequel s’inscrit son travail depuis lors : il part de ses expériences intimes pour penser des projets artistiques dont la réalisation requiert la participation d’autres personnes. Après avoir créé des passerelles entre l’écriture intime du réel et la médecine, le droit ou le sport, Mathieu Simonet interroge les liens entre littérature et déplacement au travers de ses dispositifs littéraires. Il a déjà effectué une résidence en 2014 à l’APHP, dont on peut trouver de nombreuses traces sur le site.

Bibliographie
Il a publié cinq romans : Les Carnets blancs (Seuil, 2010, voir le site associé) ; La Maternité (Seuil, 2012) ; Les Corps fermés (Emoticourt, 2012) ; Marc Beltra, roman autour d’une disparition (Omniscience, 2013) ; Barbe rose (Seuil, 2016). Il a par ailleurs réalisé un documentaire : Anne-Sarah K. (Hold up films et productions, 2017).
Son site personnel : https://www.mathieusimonet.com.

Son projet de résidence
L’université accueille Mathieu Simonet dans le cadre de son master « métiers de l’écriture et de la création littéraire ». À partir de l’écriture d’une autobiographie collective, il travaillera avec les étudiants sur les enjeux artistiques de ce dispositif et les ouvrira à une réflexion sur la recherche littéraire. Les étudiants vont élaborer une « géographie des émotions » en explorant par le biais de l’écriture les relations que chacun d’eux entretient avec les lieux qu’il traverse.

La structure d’accueil, l’Université de Cergy-Pontoise, est l’une des cinq universités de l’académie de Versailles. Le master de création « Métiers de l’écriture et de la création littéraire et recherche en création littéraire » est l’une des rares formations de ce genre en France. Arno Bertina y était en résidence en 2017.

Les émotions autour de l’université de Cergy

Par binôme, les étudiants ont chacun associé une émotion à un lieu.

Entre les lignes du projet Campus International Paris Seine

Que pensent les étudiants du projet "Campus International Paris Seine", qui a pour ambition de créer un écosystème avec l’ensemble des universités et écoles supérieures de Cergy ?

Jeu de la fenêtre - Lola Perez

Retour d’atelier d’écriture "Géographie des émotions", avec Mathieu Simonet, en résidence au master de création littéraire de l’Université de Cergy-Pontoise

L’Ogre Paillasse au pays des Poucets

un conte collectif de Thomm Coalporter

Mathieu Simonet | "La géographie des émotions" est-elle un leurre ?

Premier cours sur la "géographie des émotions" avec Damien Masson, maître de conférence en urbanisme.

(Notes d’impression des étudiants)

Mathieu Simonet | Le Bal du silence

Récit d’un dispositif

Mathieu Simonet | Journal de résidence

Tout a commencé il y a un peu plus dix ans, avec un projet qui n’a pas abouti.(…)

Mathieu Simonet | Les lieux ont-ils une âme ?

Les lieux ont-ils une âme ? Peuvent-ils éprouver des émotions ? Depuis quelques années, certains chercheurs en géographie se penchent très sérieusement sur ces questions. Dans quelle mesure les écrivains peuvent-ils confirmer ou infirmer cette théorie de la « géographie des émotions » ?