Convalescence // Healing Process [video]

Ces captures d’écran sont tirées d’une vidéo de 72 heures intitulée « Invisibility ».


Filmer le même sujet, sous le même angle et la même lumière, à intervalles réguliers - la disparition d’un hématome.


Le corps se rend invisible à la douleur.


Cette convalescence a duré 66 jours (la série complète comprend 67 photos), décrivant la boucle qui sépare une blessure de la blessure suivante.


La peau qui n’est pas le ciel, démèle son mouvement perpétuel.


Il semble inimaginable que l’expérience de l’insondable que nous faisons toujours dans les situations les plus triviales, face aux choses les plus humbles, soit dictée par notre seule imagination... Qui est là, qui nous visite, alors, sinon l’amour ?


Assécher un marais infesté de moustiques jusqu’à nous retrouver sur la croûte, livrés aux instincts bestiaux.


Comme Hélène déportée par la tempête vers l’Egypte, puis cloîtrée sur l’île Blanche tandis que la nuée fantomatique de son corps de substitution s’envole pour Troie, subjuguer la foule.

Encore, encore, encore.