Conversations avec ma table

Emmanuel Aragon

Tes sourires semblant,

table gravée, 119 x 99 x 74 cm

avril-juin 2011


Je me sens muet comme étranger

J’attends comme endormi à l’affût

Je ne provoque que l’audace

Je souris comme dans un mensonge

Je reste si loin de l’insouciance

Je me terre sous des enfilades de charmes

Je me découpe avec l’envie de m’effacer

Je me transforme en spectacle

Ta douceur parfois amoureuse semblant

Ta voix si claire enveloppant

Tes yeux d’ange soudain s’inclinant

Tes doigts graciles s’envolant

Ta belle retenue peu à peu s’oubliant

Des secrets ton rire délivrant

Ta sincérité sans cesse entrainant

Ton débordement profond captivant

Transcription des phrases gravées d’Emmanuel Aragon

Chaque chronique est composée de six capsules sonores de moins de deux minutes à l’intérieur desquelles, ma table et moi, nous parlons de nos manières de voir et de lire des pratiques artistiques.

56 lettres de Georges Perec à un ami

aux éditions Le Bleu du ciel

les deux corps de mon roi

Pascal Poyet et Emmanuel Aragon

Bouches vis-à-vis d’oreilles, vice versa

Un livre d"EXPOSITIONS" d’Olivier Bardin.

Une collection de timbres de voix

initiée par [des] EXPOSITIONS d’Olivier Bardin (éd. Mix)

Une déflagration

« PENSIERI » Geörgette Power / Ray DiPalma

Une lecture tectonique

regarde ça, poèmes de Rémi Froger

Une vue parlée

Devant la parole de Benjamin versus Novarina

Une osmose perpétuelle

affinités d’arbres d’artistes en Wallagonie

Une plus de bouche pour le dire

Laurence Skivée au Parc Philosophique (2)

Un baiser en couleurs véritables

Laurence Skivée au Parc Philosophique (1)

Une mise en demeure

Jeu de Paume, exposition Claude Cahun (2)

Une indétermination radicale

Jeu de Paume, exposition Claude Cahun (1)

Une diablerie du langage

cipM Emmanuel Hocquard (« fin »)

Un appel au maître

cipM Emmanuel Hocquard (suite)

Une forme de vie

cipM exposition Emmanuel Hocquard