Joachim Séné | tu recommences

ici tu grattes

tu fais défiler les possibles

tu creuses dans l'électrique rivière

les mains enpixelisées

sans savoir de retour possible

que ce va et vient

qui pose toujours les mêmes questions

à l'attente

à l'échec

à la cible

au manque

et qui repart

sans repos

Joachim Séné - 15 juin 2011