Œil pour Œil

Images venues d’ailleurs : comment les écrivains vivent dans le souvenir des films vus, aimés, détestés. Sont-ils hantés parfois ? D’une imagination l’autre, des récits de l’œil, d’un film, d’un plan, d’un son, d’une coupe. Ou, pour emprunter les mots de Max Jacob, « Vous condenserez le rythme du Cinéma avec la grêle. »
Aude Pivin.

Suzanne Doppelt | Les verts ne sont pas toujours de l’herbe

A propos de Blow up de Michelangelo Antonioni

Anne Savelli | Combien de demoiselles

À propos des Demoiselles de Rochefort de Jacques Demy

Entretien avec Benoît Peeters (partie 1/3)

Entretien en trois parties, par Aude Pivin

Entretien avec Benoît Peeters (partie 2/3)

Suite de l’entretien avec Benoît Peeters, par Aude Pivin

Entretien avec Benoît Peeters (partie 3/3)

Suite et fin de l’entretien avec Benoît Peeters, par Aude Pivin

Antoine Mouton | Obsolescence de l’image d’une femme

Autour du film Sayonara de Koji Fukada

Hélène Gaudy | Le petit peuple obscur du crime et du canapé

Devant la télévision par Hélène Gaudy - 1/Les séries policières

Derek Munn | Une brèche

Contribution à la rubrique "Œil pour Œil", littérature et cinéma

Maud Thiria Vinçon | Murmurer vers la lumière

Dernière contribution à la rubrique cinéma Oeil pour Oeil. Maud Thiria Vinçon fait des percées transversales dans la nature et les films.

Aude Pivin | Petite histoire des accessoires de scène malmenés (I)

Tout est de la mise en scène. Tout est dans la mise en scène. Jusqu’au choix d’un sac, bien ou mal choisi. Un exemple dans "Psychose".