Diogo Maia

Diogo Maia | O língua, ad amanhã

La voix poétique s’adresse à la langue et se questionne sur la douleur qu’elle provoque en elle.
La langue est ici raccourcie, ordinaire, insuffisante, et toujours violente.