Isabelle Jarry au musée d’Archéologie nationale (St-Germain-en-Laye, 78)

Isabelle Jarry, après un doctorat de biologie végétale et des études de lettres classiques, a publié de nombreux ouvrages depuis 1990 (romans, essais, biographies, livres jeunesse...). Membre de la Commission d’enrichissement de la langue française (CELF), elle fait également partie de la Commission des auteurs de l’écrit de La Scam, ainsi que de plusieurs jurys littéraires. Isabelle Jarry était en résidence à l’Ecole nationale supérieure de techniques avancées (Palaiseau) en 2015, dont on lira les traces sur remue.net.

Bibliographie
Parmi ses romans, on peut citer J’ai nom sans bruit (2004), Millefeuille de onze ans (2007), L’Archange perdu (1994) en Folio, La Traversée du désert (2008), Le jardin Yamata (1999) chez Stock, et plus récemment Magique aujourd’hui (2015) et In paradisum (2019) chez Gallimard.
Ses essais consacrés à Théodore Monod et à George Orwell ont été très remarqués.

Son projet de résidence
Isabelle Jarry souhaite écrire sur les liens qu’entretiennent l’archéologie et la littérature et la façon dont les deux disciplines se nourrissent mutuellement.
Au musée, elle travaillera avec des conservateurs, archéologues, chercheurs, scénographes... Elle animera des ateliers d’écriture et de lecture avec les différents publics et organisera des rencontres autour de romans emblématiques. Avec des élèves du lycée agricole de Saint-Germain-en-Laye et leurs professeurs de physique et de SVT, elle engagera une réflexion autour de la datation en archéologie et de la représentation du vivant dans l’art paléolithique, ainsi que sur la part de fiction qui traverse le récit préhistorique.

La structure d’accueil, le musée des Antiquités nationales, créé en 1867 et devenu musée d’Archéologie nationale et domaine national de Saint-Germain-en-Laye en 2009, est un musée consacré à l’archéologie de la France. Situé dans le château de Saint-Germain-en-Laye (78), il possède une collection de trois millions d’objets datant de la Préhistoire au Moyen Âge.

MAN-chronique n°1

Isabelle Jarry sur les traces du récit préhistorique, ou comment la fiction s’immisce dans l’invention des temps anciens — au musée d’Archéologie nationale de St-Germain-en-Laye

MAN-chronique n°2

Isabelle Jarry dans les salles dédiées au Néolithique et à l’âge du Bronze, avec Rolande Simon-Millot, conservatrice — au musée d’Archéologie nationale de St-Germain-en-Laye

MAN-carte postale n°1

Isabelle Jarry part dans une découverte romanesque et architecturale du château de St-Germain-en-Laye avec Vital Drille, qui l’emmène explorer l’édifice des caves aux toitures, à la rencontre de près de 900 ans d’histoire

MAN-chronique n°3

Isabelle Jarry rencontre Laurent Olivier, conservateur au musée d’Archéologie (St-Germain-en-Laye) pour la période de la Gaule celtique. Où l’on parle d’anthropologie et d’histoire. De Gaulois, bien sûr, et de la mythologie qui s’attache à nos "ancêtres".

MAN-atelier n°1

Atelier d’écriture au musée d’Archéologie de St-Germain-en-Laye, face aux vitrines. Isabelle Jarry propose aux visiteurs d’écrire une courte fiction à partir d’un objet de leur choix.

MAN-chronique n°4

Isabelle Jarry part avec Catherine Schwab, conservatrice en charge du Paléolithique au musée d’Archéologie de St-Germain-en-Laye, sur les traces des hommes préhistoriques et des fantasmes qu’ils génèrent

MAN-carte postale n°2

Isabelle Jarry poursuit son exploration du musée d’Archéologie de St-Germain-en-Laye et du château, en compagnie d’Olivier Hauchecorne, secrétaire général du Musée et du Domaine

MAN-chronique n°5

Isabelle Jarry, dans les coulisses du musée de St-Germain-en-Laye, assiste en compagnie de Delphine Peschard à l’ouverture de mystérieux cartons qui dorment depuis 70 ans...