Jacques Dupin

« DUPIN Jacques (né en 1927). Cofondateur en 1966 de la revue L’Ephémère avec Yves Bonnefoy, Paul Celan, Louis-René des Forêts, André du Bouchet, Michel Leiris et Gaëtan Picon, Jacques Dupin occupe une place majeure dans la poésie contemporaine dont son œuvre reflète depuis un demi-siècle les questionnements et les métamorphoses. Son écriture, d’une intensité souvent éprouvante et déconcertante, apparaît dominée par toutes les déclinaisons de la rupture. »

Valéry Hugotte, extrait de l’article du Dictionnaire des écrivains de langue française (Larousse, 2001).

Entre les cordes

La phrase de la semaine : Jacques Dupin

pour quelqu’un, pour personne

la phrase de la semaine

Dans le balbutiement du futur

La phrase de la semaine : Jacques Dupin.

Levé(s) où la terre clairsemée traverse : André du Bouchet et Jacques Dupin en revues.

Printemps 2007 : deux livraisons de L’Étrangère consacrées à du Bouchet, et le numéro annuel de faire-part sur Jacques Dupin.

Jacques Dupin à Privas | Matière d’origine

Des manifestations d’envergure pour le 80° anniversaire du poète, le numéro 20/21 de la revue Faire-Part, et l’annonce de « Mélanges pour Jacques Dupin » chez POL.

Alain Freixe | entretien avec Jacques Dupin

Après la parution de Coudrier, un entretien avec Jacques Dupin dans L’Humanité.

« Lichens » de Jacques Dupin

Le poème en version bilingue, traduit en anglais par Paul Auster.

Jacques Dupin, l’article du Dictionnaire des écrivains de langue française

Par Valéry Hugotte

Matière du souffle de Jacques Dupin

Les balises de Dupin sont clignotantes. Elles sont erratiques, s’éteignent pour s’allumer plus loin, changent de têtes. Elles ne se maîtrisent pas. Elles naissent pour se déplacer. Emmanuel Laugier

Jacques Dupin et le corps du récit

La lumière s’adresse, se fraie un accès au monde par la parole lorsque cette parole fonde, immense mobile, immense exclamation, le seul royaume possible, fût-il immensément vide...

"Écart" de Jacques Dupin

Une lecture par Alain Freixe.

Édifier sur des ruines

un entretien entre Valéry Hugotte et Jacques Dupin pour la revue "Prétexte".

L’impossible catharsis de Jacques Dupin

Une belle étude de Bernard Siméone

Fragments et litanie : écrire selon Jacques Dupin

une étude de Dominique Viart (Lille III)

11 - Jacques Dupin | Le corps clairvoyant

La lumière s’adresse, se fraie un accès au monde par la parole lorsque cette parole fonde, immense mobile, immense exclamation, le seul royaume possible, fût-il immensément vide...

dossier Jacques Dupin

« Ce qui gronde dans le sous-sol »

Alain Freixe | entretien avec Jacques Dupin

Après la parution de Coudrier, un entretien avec Jacques Dupin dans L’Humanité.

« Lichens » de Jacques Dupin

Le poème en version bilingue, traduit en anglais par Paul Auster.

Jacques Dupin, l’article du Dictionnaire des écrivains de langue française

Par Valéry Hugotte

Matière du souffle de Jacques Dupin

Les balises de Dupin sont clignotantes. Elles sont erratiques, s’éteignent pour s’allumer plus loin, changent de têtes. Elles ne se maîtrisent pas. Elles naissent pour se déplacer. Emmanuel Laugier