James Sacré

Quel tissu se déchire ?

« Chaque fois que le livre croit parler de ce père disparu il parle de la mort qui vient, qui est là », James Sacré

Antoine Emaz et James Sacré

En duo aux éditions méridianes

Écrire pour t’aimer ; à S.B.

« Mon poème ressemble à n’importe quelle main qui hésite », James Sacré

Figures qui bougent un peu et autres poèmes

Réédition de trois livres de James Sacré en Poésie Gallimard

Ne sont-elles qu’images muettes et regards qu’on ne comprend pas ?

Poèmes de James Sacré & Lavis de Colette Deblé

Donne-moi ton enfance

« Je ne sais plus quand / J’ai rencontré mon corps », James Sacré

Affaires d’écriture

"Les mots sont là dans un travail à faire ou qu’on a fait", James Sacré

Mobile de camions couleurs

Toujours en quête d’un ouest sans horizon définitif”, James Sacré.

America solitudes

Livre de James Sacré.

Tissus mis par terre et dans le vent

« Poème oublié sur le fil, le vent l’a déchiré », James Sacré.

Portrait du père en travers du temps

Poèmes de James Sacré à La Dragonne.

Actualité de Jacques Ancet

revue, traduction, anthologie : il serait peut-être temps de dire ce qu’on doit à Jacques Ancet

James Sacré / Un paradis de poussières

"C’est pas souvent que le monde nous prend par l’épaule", James Sacré

A quoi ça veut servir

la phrase de la semaine : James Sacré