des chroniques

Nouvelles abandonnées, textes délaissés, romans non achevés, friches et fragments revus à l’occasion d’un tri dans mon ordi.

Journal d’un physicien, entrecoupé de flashes mentaux provoqués par l’actualité

Mélange de divagations biographiques, de portraits détournés et de rencontres improbables, ces « figures libres » explorent le potentiel romanesque de personnages réels pour tenter d’en faire de redoutables machines à fictions.

Né en 1983, Benoît Artige vit et travaille en Île-de-France. Il a publié des textes en revues (Patchwork, Jef Klak, Ce qui reste…), notamment une série à partir de collages sur photographies peintes de Frédéric Khodja sur Remue.net. Depuis 2015, il tient le blog Les Lignes folles. Au quotidien, il entremêle à sa pratique de l’écriture celles du dessin et du chant.

Des écrivains répliquent au cinéma par des récits en trompe-l’œil

Une chronique mensuelle d’une année en hommage à Pierre Pachet.

Une série de pièces écrites depuis d’autres œuvres

chroniques d’humeur et de littérature