une revue
des chroniques
des dossiers
nos brèves
des résidences
la lettre, la phrase
tous les auteurs
nous contacter
rechercher

Le 11 avril 2018, à Mains d’Œuvres, a eu lieu la première ouverture publique de la résidence, autour d’ Urbain Sensible, expérience d’écoute interactive, où le public est tour à tour auditeur, spectateur et contributeur.


Une soirée de lectures, Samedi 23 juin 2018
19h à la bibliothèque Marguerite Audoux, Paris IIIème


MERCREDI 23 mai, 20h, avec Gaëlle Théval & Mathias Richard, soirée proposée par Fabrice Thumerel


Fred Griot et parl# (nouvelle création et restitution de résidence d’auteur) + Christophe Manon, le 22 juin 2018 au théâtre parc culturel de Rentilly (77)


Réflexion et montage photo à partir d’une toile de Louise Bourgeois : Je prends corps dans mon corps, dans l’espace, alors j’ai à dire ; l’écriture peut advenir — à la librairie Les Trois Sœurs (Paris XVIII)

Marie-Laure faisait mine d’avoir les titres en horreur et exigeait qu’on l’appelât par son prénom...


76 inconsolés réunis par Thomas Vinau


Texte inédit en français.


Mai 68, vu par.


Dernière chronique de Frédéric Lefebvre en hommage à Pierre Pachet (seconde partie).

76 inconsolés réunis par Thomas Vinau




« Un état d’âme n’a jamais prouvé l’existence de l’âme. Je lui préfère la présence d’esprit », Paol Keineg


Une lecture par Patrice Luchet du livre de Thomas Giraud, La Ballade Silencieuse de Jackson C. Frank (éditions La Contre Allée 2018)


Rencontre remue.net du 26 janvier 2018 à la Maison de la poésie.


Samedi 13 janvier 2018, à Maison de la poésie de Paris


Avec Maxime Godet.
Rencontre remue.net du 8 décembre 2017 à la Maison de la poésie, animée par Sébastien Rongier


Rencontre du 24 novembre 2017 à la Maison de la poésie, animée par Sébastien Rongier

Marie-Laure faisait mine d’avoir les titres en horreur et exigeait qu’on l’appelât par son prénom...


Dernière chronique de Frédéric Lefebvre en hommage à Pierre Pachet (seconde partie).


Elle était vêtue d’une sorte de drapé blanc très court, très moulant...


Pitch et incipit d’un roman (2014) qui en est resté là.


Chronique misérable de Vincent Fleury

Une soirée de lectures, Samedi 23 juin 2018
19h à la bibliothèque Marguerite Audoux, Paris IIIème


MERCREDI 23 mai, 20h, avec Gaëlle Théval & Mathias Richard, soirée proposée par Fabrice Thumerel


Jeudi 10 mai, 14h30-17h30, théâtre La Commune, Aubervilliers


Ou du cœur alors on choisit.


Dans un dîner, il y a toujours un moment où l’on parle météo et un autre où l’on parle politique et un autre où l’on parle cinéma et un autre où l’on parle sexe.

la phrase de la semaine


Caravane de la soif et de l’égarement


Nouvelle simplicité




PV de l’assemblée générale du 15 novembre 2014


L’association remue.net se réunira à Paris le 15 novembre prochain, de 15h30 à 18 heures.


L’association remue.net se réunira à Paris le 16 novembre prochain, de 15h30 à 18 heures.


Le 11 avril 2018, à Mains d’Œuvres, a eu lieu la première ouverture publique de la résidence, autour d’ Urbain Sensible, expérience d’écoute interactive, où le public est tour à tour auditeur, spectateur et contributeur.


Fred Griot et parl# (nouvelle création et restitution de résidence d’auteur) + Christophe Manon, le 22 juin 2018 au théâtre parc culturel de Rentilly (77)


Réflexion et montage photo à partir d’une toile de Louise Bourgeois : Je prends corps dans mon corps, dans l’espace, alors j’ai à dire ; l’écriture peut advenir — à la librairie Les Trois Sœurs (Paris XVIII)


Journal d’ateliers - séance 4 : Cette dernière séance est dédiée à la répétition et à la présentation de "Jardin de mots".


au Café Social de Belleville (Paris XX)

Le 11 avril 2018, à Mains d’Œuvres, a eu lieu la première ouverture publique de la résidence, autour d’ Urbain Sensible, expérience d’écoute interactive, où le public est tour à tour auditeur, spectateur et contributeur.


Une soirée de lectures, Samedi 23 juin 2018
19h à la bibliothèque Marguerite Audoux, Paris IIIème


MERCREDI 23 mai, 20h, avec Gaëlle Théval & Mathias Richard, soirée proposée par Fabrice Thumerel


Fred Griot et parl# (nouvelle création et restitution de résidence d’auteur) + Christophe Manon, le 22 juin 2018 au théâtre parc culturel de Rentilly (77)


Réflexion et montage photo à partir d’une toile de Louise Bourgeois : Je prends corps dans mon corps, dans l’espace, alors j’ai à dire ; l’écriture peut advenir — à la librairie Les Trois Sœurs (Paris XVIII)

Marie-Laure faisait mine d’avoir les titres en horreur et exigeait qu’on l’appelât par son prénom...


76 inconsolés réunis par Thomas Vinau




Dernière chronique de Frédéric Lefebvre en hommage à Pierre Pachet (seconde partie).