• Journal tenu sur le banc d’un cimetière | Samy Langeraert, 3/3
  • Pierre Lafargue | La Grande épaule portugaise

    à paraitre en août aux éditions Vagabonde.

  • Métamorphose d’une cité par Pierre Guyotat

    Printemps 1984. Pierre Guyotat est un « auteur à scandale ». Il est invité à faire une lecture publique. Un récit de Patrick Beurard-Valdoye.

  • Marina Salzmann | EN CACANIE (3/3)

    Même en ruine, les bâtiments restent nos maîtres. Vestiges de mondes disparus, ils nous hantent et nous ramènent vers eux.

  • Mickael Berdugo | Poèmes

    Des poèmes qui parlent de navire, de cadeau pour un pied, du corps et d’escargots.

  • Thomas Pietrois-Chabassier | Ce qui la nuit

    Poème nocturne : ce que la nuit fait à la langue.

  • Jérémy Liron, une expérience du regard par Armand Dupuy

    Un extrait de Jérémy Liron. Récits, pensées, dérives & chutes d’Armand Dupuy qui vient de paraître à L’Atelier contemporain

  • Lucie Taïeb I ce jour

    notations brèves de ce jour

  • Déborah Heissler | Les nuits et les jours

    Extraits d’un ensemble constitué par les brouillons et épreuves du recueil à paraître en juillet 2020 aux éditions Æncrages & Co, accompagnés d’une illustration inédite de Joanna Kaiser

  • Laurence Werner David | Le Guet

    Compte-rendu de l’ouvrage de la poète paru chez Lanskine en février 2020, par Christophe Stolowicki.

  • "Le vrai havre est ce bois...", trois poèmes inédits d’Albino Crovetto, traduits par Emanuela Schiano di Pepe
  • Thomas D. Lamouroux | Les ballons

    Comme si le temps pouvait avoir une forme et qu’on pouvait entrer dedans.

  • Ménure superbe (1), par Axelle Glaie

    Ménure superbe (1), par Axelle Glaie

  • Ménure superbe (2), par Axelle Glaie

    Suite d’un texte d’Axelle Glaie, poète sonore et musicienne

  • Christophe Grossi | Va-t’en, va-t’en, c’est mieux pour tout le monde

    des extraits du livre qui vient de paraître chez Publie.net

  • Laura est nue d’Eric Rondepierre, premier extrait

    Un livre paru aux éditions Marest

  • Emmanuèle Jawad & Sylvain Kassap | les îles batailleuses

    Création sonore.

  • Joachim Séné, L’Homme heureux (extrait)

    Extrait du dernier roman de Joachim Séné paru chez Publie.net ce 8 janvier.

  • Éric Villeneuve | Classe 19

    D’une rencontre avec une classe d’un lycée René Descartes, le 10 novembre 2019, où il est question d’îles, de Robinson et des rêves du dit Descartes.

  • Tom Leschampsperdries | Je suis un homme occupé

    Dialogue entre plusieurs, un chaman fait des siennes, c’est aujourd’hui, ici c’est ailleurs.

  • "jamais on n’aurait pu..." I Pierre Drogi

    Un poème inédit de Pierre Drogi

  • Laura est nue d’Eric Rondepierre, second extrait

    Un livre paru aux éditions Marest

  • Antoine Bertot | Intervalle Monk

    Quand l’écriture se fait écoute, quand l’écoute se fait écriture.

  • Abandons | Danielle Fournier

    Quelques pages d’Abandons, le récent recueil de Danielle Fournier

  • Journal tenu sur le banc d’un cimetière | Samy Langeraert, 2/3

    Deuxième partie d’un texte inédit de Samy Langeraert

  • Un chant « d’un seul et même mouvement » : le poème-éphéméride d’Emmanuel Laugier, lu par Yann Miralles
  • ­Claude Favre | Ragazzi

    Hors de, braillards, fors ce qu’il parfois faut de délicatesse, clandestins d’à travers les bouches des autres - fragment d’une conversation Ossia/Pier Paolo, garçons de vie.

  • Cinéma de l’affect, de Sandra Moussempès

    Note de lecture par Déborah Heissler sur un ouvrage faisant la part belle aux voix composant la bande-son d’un cinéma mental

  • Marina Salzmann | EN CACANIE (1/3)

    Un périple en Mitteleuropa, là même où l’espace-temps.

  • Marina Salzmann | EN CACANIE (2/3)

    Mitteleuropa : il est des fins aux allures de fête.

  • Christophe Caillé | La chute

    texte inédit

  • Patrick Beurard-Valdoye | PURGATORIO-DYNAMO

    " la Bataille de Dunkerque c’était ça aussi / et les sanglots de mon père "

  • Charlotte Vaillot Knudsen | L’enveloppe acoustique

    Quelques airs lithophoniques
    sous l’aile mélodieuse du didihubermanium
    – la danse minéralisée de cette nuit.

  • Francesco Forlani / Par-delà la forêt

    Un poète italien regarde l’école publique française

  • Sébastien Cochelin | 12 Neuvaines

    Des mots et des phrases se rencontrent et s’accouplent tout dégoulinant de leur sens bouillonnant. Et voilà qu’au bout de neuf vers, la chose est pesée et il faut s’arrêter là, pour cette fois. Le poète lacanien lève la séance.

  • Christophe Ségas | Douze jours

    Quand un jour égale un poème et que nos doigts en comptent douze

  • Christophe Segas | Poèmes

    Douze portraits élémentaires - courants, reflets, matières - pour fixer un visage.

  • Journal tenu sur le banc d’un cimetière | Samy Langeraert, 1/3

    Première partie d’un texte inédit de Samy Langeraert

Maja Brick | Anatomie abrégée du masque

Le masque montre-t-il plus qu’il ne cache ? Le chamanisme moderne adopte le masque chirurgical.

LaDettePubliqueC’estMal 4 : Lewis Caroline au pays des médias

Sandra Lucbert — Troisième agent du discours hégémonique : le "décrypteur", un personnage de Lewis Caroll - et la figure médiatique néolibérale

Pages

Une année en mots, en images et en musiques avec Philippe Jaffeux

Hortense Gauthier | Poèmes improvisés en marchant | 3

Une série de poèmes improvisés en marchant : Poème - France - profonde / Poème bitumé / Poème - soleil - plombé

MAN-chronique n°11

Isabelle Jarry entre dans la bibliothèque du musée d’Archéologie nationale de St-Germain-en-Laye et découvre l’impressionnante collection d’ouvrages réunie dès 1867 à destination des chercheurs.

Trois lois pour définir Facebook_ nocturne #6

Une série de Pauline Sauveur & Laurent Herrou — Je n’ai fait que réduire, pour une part très variable suivant les jours, mon usage de Facebook. Et réduire ce n’est que faire moins, jamais autrement ni mieux.

JUINJUILLET

Amélie Lucas-Gary, La Belle Vie, journal virtuel d’une résidence à la Villa Belleville, 10

Sophie ou la vie élastique

« Chaque seconde fait un bruit de pas sur la terre », Ariane Dreyfus

Hortense Gauthier | Poèmes improvisés en marchant | 2

Trois poèmes improvisés en marchant : poème qui grimpe, poème du sommet et poème de l’arrivée.

Devoir de réserve

Eric Da Silva à Lilas en Scène (Les Lilas) - ... septième Utopie en "Portrait volé" comme on le dirait d’un baiser, par message téléphonique interposé.

Hortense Gauthier | Poèmes improvisés en marchant | 1

Deux enregistrements de poèmes improvisés en marchant : poème de montée/poème de descente.

Facebook, « acceptifs » et désintox_nocturne #5

Une série de Pauline Sauveur & Laurent Herrou — Nous y avions cherché pendant ces deux mois un souffle de vie ; et certains d’entre nous avaient recommencé à mettre le doigt sur les failles de nos existences.

Habiter le livre. A propos de La Maison indigène de Claro

"La Maison indigène" de Claro a paru en mars 2020 aux éditions Actes sud.

Abécéd’Air et de Feu - C de Crypte

Une chronique sonore d’Anne Mulpas — Poème 2. Une lettre > un mot et le voyage commence, l’imaginaire se déplie, combine intime, social et politique, récit vrai et fictif, le quotidien et l’utopie au creux du poétique.

Amélie Lucas Gary | Une femme tue une femme

La prochaine Nuit Remue aura lieu le 3 octobre 2020 à la bibliothèque Marguerite Audoux. En avant-goût du programme, nous continuons avec Amélie Lucas Gary.

Poésies sourdes : histoire, créations, traductions

La poésie en LSF (langue des signes française) est tout entière, histoire, créations, traductions, etc., dans le n°11 de la revue GPS, « Poésies sourdes, Les enjeux des traductions en LSF »

Abdelkhaleq Jayed | Vivre un peu plus…(3)

étape d’un roman en cours

Déploiement

« Je repose mon stylo / l’histoire de la poésie pour l’instant s’arrête là »,Petr Král

Benoît Artige | Figures libres, Sandra A.

Tandis qu’ils la regardent couper et assembler les fleurs, ils lui font cet aveu : ils l’envient pour ce don qu’elle a.

Christophe Grossi | La ville soûle

Habiter les verbes partir et revenir, en nommant le lieu où tout commence et celui où tout se termine — Un extrait du livre qui vient de paraître chez Publie.net

Abécéd’Air et de Feu - G de Génie

Une chronique sonore d’Anne Mulpas, en résidence à la Maison de la Poésie de Paris — Poème 1. Une lettre > un mot et le voyage commence, l’imaginaire se déplie, combine intime, social et politique, récit vrai et fictif, le quotidien et l’utopie au creux du poétique.