Chaos intimes, monologues intérieurs

Pour donner accès non pas seulement à ce que les personnages disent (dialogues) ou montrent (description), mais à leur intimité en ébullition, leur volcan intime, les élèves de 2R2 ont imaginé ceux d’un(e) serveur(se) et d’un(e) client(e), au moment de la commande.

Tête(s) à tête(s)

Client :
« C’est beau. Y’a beaucoup de monde, ça doit être un bon restaurant. Elle a un beau sourire. J’ai faim. Je vais prendre quoi… ? 17 euros, c’est cher. Je peux prendre pour 12 euros à peu près. 20 euros, trop cher… 15, non. Ah, 12 ! Voilà. C’est quoi ? Ah, du choux. Il est bon le vin. Si un jour il découvre que je le trompe, il va me tuer. Non, c’est pas le moment de penser à ça. Mais il y a trop de blancs entre nous… Bon, je vais lui demander s’il aime son repas. Aller. Un, deux, trois ! Un, deux, trois ! Ouf, c’est sorti. Ok, s’il continue la discussion, c’est qu’il ne se doute de rien, sinon… »

Serveuse :
« Client table 5. Sourire. Ne tombe pas, ne tombe pas. J’espère qu’ils vont pas être difficiles. Il ne faut pas que je bafouille. Vite, il faut que j’annonce le plat. Elle est trop belle, la couleur de son rouge à lèvres. Il faut que je rajoute du pain. Mes pieds ils commencent à me faire mal. Et voilà, il a encore fait tomber son couteau, je vais devoir lui en rapporter. Il faudra qu’on fasse vite pour tout ranger, j’ai un rendez-vous ce soir. Il faut que tout le monde s’active. Allez, mangez, mangez ! Ils sont un peu bizarres. Ils sont ensemble ? Ils vont bien ensemble. Tête à tête, zéro dialogue. Oh, j’ai failli dire tout haut ce que je pense tout bas… ! Oh non, elle a utilisé les mauvais couverts. Il mange trop vite son pain, je lui en sers encore un et c’est tout. J’ai oublié de proposer le vin. Ah, bah je crois que ça va pas être nécessaire, il l’a plaquée. Il faut pas que j’en rajoute une couche. Hop. Discrètement poser l’addition. Elle va être longue la route pour rentrer chez eux. En plus il la laisse payer sa part, il abuse. »

Samia, 2R2

Monologues intérieurs croisés avec dialogues

(Pensées serveuse : Ah. C’est la cliente. Elle a intérêt à être sympa.)
SERVEUSE-Bonjour. C’est moi Yasmine qui serai votre serveuse aujourd’hui.
CLIENTE-Bonjour.
(Pensées cliente « Donc c’est elle, la serveuse qui va me servir… Je voulais la serveuse de la dernière fois. Mais bon on va voir. Si ça se trouve, elle est mieux.)
SERVEUSE- Donc comme menu on vous propose… euh…
(Pensées cliente : Oh. Déjà elle connaît pas le menu, ça commence bien. Carrément je vais lui dire.)
(Pensées serveuse : Pourquoi elle me regarde mal ? Elle me stresse.)
CLIENTE-Vous connaissez pas votre menu ? Faut l’apprendre pour la prochaine fois !
(Pensées serveuse : mais ??? elle va pas m’apprendre mon métier, oh ! Bon vas-y elle parle trop, elle me soûle, je vais lui ramener la carte et elle aura qu’à choisir.)
SERVEUSE-Je vous en prie madame. Je vous apporte la carte.
(Pensées cliente : Ah. Au moins c’est mieux. Parce que là cette serveuse, elle me fait perdre mon temps ! … Mais même pour ramener la carte elle prend du temps ! Non, mais vraiment ! Elle aime pas son travail ou quoi ?)
SERVEUSE-Voilà madame.
(Pensées cliente : Ah enfin ! Dix ans plus tard ! Même ramener une carte elle est pas capable de le faire vite !)
(Pensées serveuse : hé mais c’est quoi cette impolie ? Elle a même pas dit merci ! J’aurais préféré servir une autre table de six personnes que m’occuper de cette impolie-là !)
(Pensées cliente : Je crois je vais aller manger ailleurs)
CLIENTE-Bon je m’en vais. J’aime pas ce que vous proposez.
(Pensées serveuse : hé mais c’est quoi cette impolie ? Elle est vraiment mal éduquée ! Heureusement elle est partie. Go servir d’autres clients. Ouf !)
(Pensées cliente : qu’est-ce-qu’elle croyait ? Que j’allais me faire servir par une serveuse qui connaît pas son travail ?)

Yasmine, 2R2

La fatigue

Pensées serveuse : Je suis fatiguée. Toute la journée, depuis ce matin, je travaille ! J’ai mal dormi. Et toujours les clients, les clients. J’ai mal au dos. Aux chevilles. Aux pieds. Partout. J’ai besoin d’appeler maman. Mais je peux pas téléphoner en plein travail. Pourquoi j’ai dit que j’avais 18 ans ? C’est bien aussi de juste être à la maison. En plus aucun client aujourd’hui m’a donné de pourboire. Bon, c’est pas grave, aujourd’hui c’est pas ma journée, mais c’est bien, à 14h j’ai pause pour manger. Et puis bientôt c’est la fin du mois. On va me donner ma paye. Je vais pouvoir acheter quelque chose de beau pour ma mère. Ça va. Je suis bien maintenant.

Julia, 2R2

Soir

Pensées serveur : Déjà 22H30. Je ne m’attendais plus à voir un client. Faut qu’il prenne son menu à emporter parce que j’ai envie de rentrer chez moi. MDR il s’est assis. Faut que je lui ramène vite la carte, il ne faut pas non plus que je lui montre que je suis déjà très épuisé, ça fera pas très professionnel. J’ai envie d’aller aux toilettes, mais… le boss m’appelle, qu’est ce qu’il veut me dire encore ? Suis fatigué ! Le client vient de passer commande, faut que je mettre la pression au chef. Il passe tout son temps à nous crier dessus après tout, c’est son tour maintenant de se faire crier dessus ! Il fait trop froid, je dois m’acheter un nouveau manteau.

Pensées client : Après mes vingt kilomètres de route, j’espère vraiment trouver un menu ici. Tiens le serveur est déjà là, super l’accueil. Il est très élégant ce serveur. Très pro. Bon, bon, bon, quoi de bon dans cette carte ? Filet de porc, mais j’aime pas le porc. Mais comme on dit souvent, y’a un début à tout. Je crois je vais essayer. Je vais prendre un menu filet de proc mais je le veux avec la sauce piquante, faut que je lui demande. Y’a trop de bruit dans ce restaurant, on dirait que je suis chez moi avec mes neveux. Tiens, d’ailleurs demain je dois les amener chez le médecin à 9H et il faut aussi que je pense à vendre ma voiture sur vendezvotrevoiture.com. En attendant mon filet de porc, je vais aller voir combien elle coûte dans le site, au pire si le prix ne m’arrange pas, j’ai mon ami garagiste qui peut me la reprendre à bon prix. Voilà mon plat. Ca a l’air bon. La déco de la salle aussi est belle. Je vais ramener mes sœurs et ses enfants ici, la semaine prochaine. »

Janvier, 2R2

Les pâtes à la bolo

Pensées serveur : Tu peux pas choisir plus vite ? J’ai un match de foot à regarder à 15h ! Ah, mais j’ai un rendez-vous chez le médecin, à 15H30… Bon j’espère qu’il va prendre des pâtes à la bolo, parce qu’elles sont déjà préparées. Alleeeeeer…. ! J’ai mal aux jambes. Le plat de la table 2 est pas encore donné ? Je vais le leur chercher en attendant qu’il passe commande ? Mais le patron me dit qu’il faut d’abord toujours finir de commander. Au pire je dis que je me sentais pas bien pour aller me reposer un peu ? Mais il va avoir du mal à me croire. Ou sinon je vais aux toilettes pour me reposer ? …

Pensées client : Alors, qu’est ce que je vais prendre aujourd’hui ? Déjà, pas pâtes bolognaise, beurk. Ah, y’a du riz. J’aime bien, mais j’en ai déjà mangé hier. Vaudrait peut-être mieux prendre du poisson ? Ah. Il y a du poulet. Comme l’été, les vacances, chez ma grand-mère. Le meilleur poulet que j’ai mangé depuis ma naissance ! Ah sinon y’a du bœuf aussi. Au pire je lui demande des conseils ? Mais il a pas l’air très content. Ses cheveux décoiffés, mal habillé, sourit même pas. Qui aurait envie de lui demander ? Je pense que je vais le dire à son patron. Mais il est encore jeune. Peut-être qu’il est fatigué. Bon, je vais essayer de goûter le poulet, pour voir lequel est le meilleur entre celui de grand-mère et celui d’ici.

Jacques, 2R2

Un feu dans la tête

Pensées serveuse : Oh la la, elle est encore là, cette dame qui vient tous les midis ! J’ai pas envie de la voir, elle est très désagréable. J’irai demander à Léa si elle peut la servir elle. J’ai oublié de laisser les goûters à ma fille, mais je vais devoir demander la permission au chef pour passer un coup de fil à ma mère. Ah. Bah elle décroche pas. Je suis dans les pommes moi, tellement crevée. Quelle journée pourrie ! Mince ! Y’a les crèmes brûlées qui brûlent !

Pensées d’un client : Hamburger. Miam. Mais est-ce-qu’ils sont bons ? La dernière fois que j’ai mangé ici, j’avais pris quoi ? Des frites. Mais c’était dégueulasse et froid. Ce serait pas mieux, une pizza de chez Domino ? Mais j’ai cours cet après midi faut que je me dépêche. Si seulement la prof pouvait être absente. Il est beau ce serveur. Avec sa teinture rose sur les cheveux. La couleur est trop féminine, mais il est beau. Bon je vais prendre des frites mais leur dire de bien les chauffer. … Aie ! Ça brûle la langue… Quel manque d’expérience professionnelle de leur part : chau-ffer, c’est pas brûler ! Les frites sont trop chaudes, et y’a trop de sel.

Monologues croisés

Client : Ce restaurant a l’air bien.
Je vais m’asseoir là.
Pourquoi il sourit tout le temps ?
Des trucs bien chers. Mais ça a l’air bon.
C’est trop bon, entrée plat dessert, c’est trop bon.
Il est bien content. 200 euros. Huuu ! Il sourit encore.
Mince, ça a fait rouge. Paiement refusé.
Je vais refaire et on va voir s’il est toujours content.
Aller, fais vert, accepte !
Vert, oui ! Code bon, paiement accepté. Ouf !
Pourquoi il est dégoûté ?
Il m’a ruiné. Plus jamais.
Que des voleurs.

Serveur : Y’a un client.
Il a l’air fortuné.
La table la plus loin, il fait exprès ?
Je souris, comme ça il va me donner un pourboire.
Il prend bien les trucs les plus chers.
Il va bien payer, quand l’addition va arriver, il va pleurer.
200 euros, j’espère qu’il a la carte Gold.
Parce que entrée plat dessert, il va bien casquer.
Si sa carte bleue passe pas, il va faire la plonge.
Rouge, passe pas, refusé ! Il va faire la plonge ! À la plonge !
Fais rouge encore, fais rouge encore !
Mince, vert, accepté, il va pas faire la plonge.
Et il me laisse même pas une petite pièce.

Haris, 2R2

13 décembre 2019
T T+