Cécile Wajsbrot à la librairie Vendredi (Paris IX)

Cécile Wajsbrot, écrivaine, publie des romans, récits et nouvelles depuis Une vie à soi, en 1982. Elle a exercé en tant que critique (aux Nouvelles littéraires et au Magazine littéraire) ; elle traduit la littérature de langue anglaise et allemande, et est auteure de fictions radiophoniques. On la lit souvent sur remue – voir l’ensemble des articles la concernant.
Elle était en résidence à la Maison de la culture yiddish (Paris X) en 2011, résidence qui laissa de belles et denses traces.

Bibliographie
Elle a publié des romans chez plusieurs éditeurs (Zulma, Denoël, Bourgois...) dont, pour les deux plus récents : Totale Éclipse (Christian Bourgois, 2014), et Destruction (Le Bruit du temps, 2019).
Voir sa bibliographie sur le site de la M.e.l et sur sa fiche Wikipédia.

Son projet de résidence
La librairie Vendredi invite Cécile Wajsbrot, « écrivaine qui traduit », à mettre en lumière le fonds inestimable de littérature étrangère construit depuis plus de cent ans. Elle proposera cinq rencontres sur les liens entre littérature et traduction, en présence d’autres auteurs et traducteurs. Ces rencontres seront co-animées par les élèves des collège et lycée Jacques-Decour, auprès desquels Cécile Wajsbrot interviendra dans le cadre de plusieurs ateliers.

La structure d’accueil, la librairie Vendredi, ouverte en 1919, souhaite marquer cent ans de liens forts avec la littérature.