Auteurs

Lieux

Rencontre avec Mathias Énard

Le 5 décembre 2012 à la BULAC, Claire Fercak invitait Mathias Énard.
Rencontre animée par Clotilde Monteiro (BULAC).





L’abécédaire de Mathias Énard


Mathias Énard est le lauréat du prix Liste Goncourt/Le Choix de l’Orient 2012 pour son dernier roman, Rue des Voleurs. Cette distinction est attribuée par un jury de dix-huit étudiants originaires de cinq pays arabes.

Né en 1972, Mathias Énard a étudié le persan et l’arabe à l’INALCO et fait de longs séjours au Moyen-Orient. Il s’installe en 2000 à Barcelone où il anime plusieurs revues culturelles. Membre du collectif Isocèle à Paris, il participe aussi au comité de rédaction de la revue Inculte. Pensionnaire de la Villa Médicis en 2005-2006, il enseigne aujourd’hui l’arabe à l’université de Barcelone.

Quatre des cinq romans de l’auteur publiés chez Actes Sud ont obtenu des distinctions littéraires.

La perfection du tir (
2003), prix des Cinq Continents de la francophonie et prix Edmée de La Rochefoucauld ; Zone (2008), prix Décembre et prix du Livre Inter ; Parle-leur de batailles, de rois et d’éléphants (2010), prix Goncourt des Lycéens et prix du Livre en Poitou-Charentes (2011).

Remonter l’Orénoque
(2005) a fait l’objet d’une adaptation libre en 2011 par la réalisatrice Marion Laine pour À cœur ouvert avec Juliette Binoche.

Mathias Énard a également publié Bréviaire des artificiers (Verticales, 2007) et L’alcool et la nostalgie (Inculte, 2011). Il est aussi l’auteur aux éditions Verticales d’une traduction du persan de Mirzâ Habib Esfahâni, Épître de la queue (coll. « Minimales », 2004) et de la traduction de l’arabe (Liban) du récit de Yussef Bazzi Yasser Arafat m’a regardé et m’a souri (2007).

18 décembre 2012
Suivez-nous : RSS Twitter FB
Toutes les résidences en cours
Dossiers thématiques ->