Auteurs

Lieux

Yan Ciret à Synesthésie (Saint-Denis, 93)

Yan Ciret est auteur, conférencier, commissaire d’expositions, producteur d’émissions de radio (sur France Culture). Il poursuit son activité de critique dans Art Press et Mouvement et sur nonfiction, après avoir contribué à L’Infini, aux Cahiers de Médiologie ou au Magazine littéraire. Il s’est particulièrement intéressé à des figures importantes du contemporain comme Bernard-Marie Koltès, Pier Paolo Pasolini et (surtout ?) Guy Debord.

Bibliographie
Il a publié, notamment, Le Mythe situationniste de la ville sur l’urbanisme et les avant-gardes, en 2008, et Lettrisme et Situationnisme, en 2006, aux éditions Peccolo (Italie) ; et Chroniques de la scène monde, vaste regroupement de portraits et d’entretiens avec des artistes et penseurs comme Valère Novarina, Jean-Christophe Bailly, Pierre Bourdieu à La passe du vent.

Son projet de résidence s’inscrit dans l’espace considéré, celui d’Aubervilliers, dans une perspective historique et géographique, en tant que lieu d’origine du mouvement situationniste dans les années 50. C’est autour de ces quartiers que Guy Debord et ses compagnons ont questionné la ville, en théorie et en pratique, lors de leurs dérives urbaines devenues mythiques. Au-delà du mythe et en période de grands bouleversements de l’espace urbain, en général et ici même, Yan Ciret souhaite y poursuivre ses recherches en interrogeant la population :

« Le lien aux populations, aux publics, à la pédagogie, est d’une richesse presque infinie. Le geste de ces jeunes gens de cette Internationale [situationniste] partent du principe de Lautréamont que « la poésie doit être faite par tous » ; ce qui signifie que les idées critiques qui sont passées aujourd’hui dans le domaine courant (qui ne fait pas du « Détournement » ?) peuvent être l’objet de multiples rencontres. »


La structure d’accueil, Synesthésie, galerie d’art virtuelle basée en Seine-Saint-Denis, est pleinement impliquée dans l’élaboration de ce projet de résidence, qui découle d’expériences entamées en commun, lesquelles n’ont pas eu le temps de pleinement aboutir, tant la confrontation du matériau et de l’expérience s’est avérée fertile.

  • Contributions

Suivez-nous : RSS Twitter FB
Toutes les résidences en cours ->
Dossiers thématiques ->