Auteurs

Lieux

Dieudonné Niangouna aux Laboratoires d’Aubervilliers (93)

Dieudonné Niangouna, né en 1976, à Brazzaville (République du Congo), est comédien, auteur, metteur en scène. Son œuvre littéraire se nourrit de la rue, reposant sur un langage explosif et dévastateur. Présentation sur le site des Laboratoires d’Aubervilliers.


Bibliographie

Il a publié plusieurs livres en France, aux éditions des Solitaires intempestifs : M’appelle Mohamed Ali (avril 2014), Acteur de l’écriture (juin 2013), Le Socle des vertiges (septembre 2011), Les Inepties volantes (suivi de) Attitude clando (septembre 2010).


Son projet de résidencence, intitulé Le Kung fu, porte sur l’écriture d’un texte racontant ses histoires de cinéma dans le Congo des années 70 et 80. Des habitants volontaires seront ensuite filmés, dans des lieux d’Aubervilliers choisis par eux, où ils souhaitent tourner leurs séquences cultes. Sur scène, le solo Le Kung Fu, de et par Dieudonné Niangouna, mettra en jeu son propre récit entrecoupé par la projection des séquences de films des habitants de la ville.


La structure d’accueil, Les Laboratoires d’Aubervilliers, lieu de recherche et de création, de ressources et d’expérimentations, invente des dispositifs à travers lesquels les pratiques artistiques issues de tous les champs de l’art s’envisagent comme un processus d’apprentissage, de partage et d’expérience.

©leslaboratoiresd’aubervilliers

Suivez-nous : RSS Twitter FB
Toutes les résidences en cours ->
Dossiers thématiques ->