Laura Vazquez | Montrer

Parfois, pour écrire, on a seulement besoin d’une phrase qui nous montre les autres.
C’est comme si cette première phrase appelait les suivantes.
On reprend un mot, une idée, on relance, on rebondit, on tisse, on reprend un rythme, une structure, un motif, une action, on développe, on répète, on varie, on bifurque, on change, on pousse, on prend.

Et donc à partir d’une phrase, on déroule. On ne force pas. On prend. Et c’est comme si le texte s’écrivait seul. On voit ce qui se passe. On en parle. On commente.

JPEG

À partir d’une même phrase et en s’appuyant sur un texte de Alain Gheerbrant, les élèves de la classe de UPE2A ont raconté mille choses et imaginé mille situations.

29 mars 2019
T T+