Premiers rendez-vous

Nous sommes un atelier
Nous sommes pensifs
Nous sommes des insomniaques
Nous sommes fatigués
Nous sommes des exilés
Nous sommes dans un monde très très loin
Nous sommes des sans oseille
Nous sommes des gens que l’alcool a rendus comme ça
Nous sommes des gagnants
Nous sommes moins seuls en atelier
Nous sommes tous masqués
Nous sommes démasqués par l’écriture
Nous sommes des poètes
Texte collectif

Notre atelier d’écriture, celui des « Alfabètes », a lieu chaque mercredi au centre d’hébergement d’urgence du Samusocial, au 26 rue Popincourt à Paris. Vient qui veut, qui peut, parlant français ou pas, l’écrivant ou pas. Tout ce qui est dit peut être retranscrit, traduit. Chaque semaine nous explorons de nouvelles formes, ou en revisitons : poèmes de toutes factures et carrures, récits intimes ou imaginaires, chansons... Les œuvres sont parfois collectives. Différents rendez-vous avec les publics du quartier (rencontres à la médiathèque, à la librairie L’Impromptu, avec les élèves d’un collège…) et un spectacle à la Maison de la Poésie avec les musiciens de l’Orchestre de Chambre de Paris rythmeront l’année. Des publications se préparent : affiches, cartes postales, livre…


Première réunion d’équipe, rue Popincourt, 15 septembre
De gauche à droite : Judith Perrignon, Armelle Stiepen (responsable des relations publiques de la Maison de la Poésie), Pierre Joubert (directeur du CHU Popincourt), Gabrielle Soucail (Chargée de mission culture au Samusocial de Paris), Donatien Chateigner (assistant animateur, pilier de l’atelier), Christian Garon (animateur au CHU, graphiste, autre acteur majeur de cette aventure), Yann Apperry


Première séance de l’atelier, 15 septembre




Lire les premiers textes de l’atelier.

18 novembre 2021
T T+