Auteurs

Lieux

Sophie Daull à l’association La Liseuse (Paris XVIII)

Sophie Daull, née en 1965 dans l’Est de la France, a publié deux romans aux éditions Philippe Rey. Elle est aussi comédienne. Elle souhaite écrire un nouveau texte, pour interroger la problématique du pardon et de la résilience, dans un rapport condamné/victime revisité par le geste romanesque.

Bibliographie

Elle a publié Camille, mon envolée (2015) et La suture (2016), aux éditions Philippe Rey. Le premier sur le décès brutal de sa fille, le deuxième sur les traces du passé de sa mère, elle aussi tôt disparue.

Son projet de résidence
La Liseuse permettra à Sophie Daull de nourrir la matière de son prochain roman grâce à un échange avec des personnes empêchées, détenues ou patients. Elle animera des ateliers autour de "La part manquante" au centre de détention de Melun puis à l’hôpital Beaujon. Les textes écrits et enregistrés circuleront entre détenus et patients pour faire l’objet d’une restitution finale.
.

La structure d’accueil, la compagnie La Liseuse
, colporte par « monts et par mots » (théâtres, hôpitaux, maisons de retraite, établissements scolaires et pénitentiaires…) des textes romanesques de littérature française et étrangère à l’adresse de tous les publics, jeunes et adultes, mobiles et empêchés, petits et grands lecteurs, sans élitisme.
La Liseuse a reçu Franck Magloire en 2016 — résidence dont on peut trouver des traces (textes et sons) sur remue.

  • Contributions

Suivez-nous : RSS Twitter FB
Toutes les résidences en cours
Dossiers thématiques ->