atelier d’écriture avec Mohamed Mbougar Sarr

Entre mai et juillet 2019, des réfugiés du Centre Alpha Choisy (13e arrondissement de Paris) ont participé à un atelier d’écriture avec l’écrivain sénégalais Mohamed Mbougar SARR, dans le cadre de sa résidence littéraire au Musée National de l’Histoire de l’immigration. Il s’agissait, dans cet atelier, de réfléchir au thème de la vie entre les langues ; autrement dit, à toutes ces modalités d’une traduction qui n’est pas seulement linguistique, mais aussi culturelle, philosophique, intime. Vivre entre des langues, vivre entre des mondes et des visions du monde. C’était une tentative pour envisager l’immigration par le biais de la circulation entre les langues, les mots et les émotions que ceux-ci produisent. Ainsi, tous les mardis, les participants (accompagnés de leur formatrice) et l’écrivain se sont retrouvés pour travailler à l’écriture de textes autour de mots que les réfugiés avaient choisis ; des mots qui comptaient pour eux. De ces mots, sont nées plusieurs propositions, d’abord en français, ensuite dans une des langues nationales que chacun de ces réfugiés portait aussi.
Vidéos MG.


Mohamed Mbougar Sarr présente l’atelier


Ahmed, qui vient du Tchad


Jeanne lit un texte de Khaled, qui vient du Soudan


Lamine Gaye, qui vient du Sénégal


Alam Aldeen, qui vient du Soudan


Faysal Osmani


Omer, qui vient du Soudan


Ajantha, qui vient du Sri-Lanka

5 août 2019
T T+