De l’acteur à l’auteur

Le comédien, à mes yeux, c’est d’abord une présence – énigmatique et évidente tout à la fois dans l’incarnation paradoxale d’un autre lui-même.
Il arrive parfois que certains acteurs éprouvent le désir singulier de dépasser ce paradoxe en allant chercher du côté de l’écriture pour tenir une position éthique et/ou politique face au monde présent.
Ainsi de Jacques Allaire qui, dans ses deux plus récentes mises en scène - « Marx Matériau, celui qui parle » et « La liberté, pour quoi faire ? » ou « la proclamation aux imbéciles » de Bernanos – expose ses convictions intempestives...
Ainsi d’Ahmed Belbachir qui, visitant sa propre histoire, met en question l’Histoire conflictuelle de la politique (post)coloniale...
C’est avec eux que nous en débattrons, c’est eux que nous entendrons.
Olivier Apert.




Rencontre en deux volets :

Mercredi 23 mai, 19h
Débat : Olivier Apert avec Jacques Allaire et Ahmed Belbachir
Mairie du 2e arrondissement
8 rue de la Banque - Paris 2e

Jeudi 24 mai, 19h

Lectures :
"A la guerre comme A" d’Olivier Apert
"Le silence de Katie" de Ahmed Belbachir
Médiathèque Marguerite Duras
115 rue de Bagnolet - Paris 20e



12 mai 2012
T T+