Les ateliers créatifs, 4e séance

ZBS argentique


Pour cette quatrième séance, j’ai demandé aux participantes d’imaginer leur projet terminé, abouti, complété de la façon qui les satisferait. Je leur ai demandé de l’imaginer scintiller de part en part alors qu’elles aussi scintillaient, dans le futur. C’est cette version d’elles, scintillante, du futur, qui leur a écrit une lettre àla personne d’aujourd’hui. Pour leur donner des conseils pour aller au bout de leur projet.
Voici la lettre de Lara Bouvet suivie de la mienne,
bonne lecture !
Zoé Besmond de Senneville.

Lettre de moi-magenta-d’or au moi d’aujourd’hui
Il te faut apprivoiser ton parcours, celui qui te constitue. Lâche l’envie de savoir ce que tu es, mets-la au-dehors de toi. Donne ce que tu es sans le savoir, sans le reconnaître.
Tu as force de ta lumière. Ne te pose plus sur cette question du droit, ne t’y accoude plus chaque fois. Tu sais au fond de toi, tu sais. Tu as ton monde et ton soleil. Tu es déjàton propre système.
Il te faut trouver comment mettre ce qui est là, au fond, ce qui sait, en mouvement.
Pour cela il est nécessaire d’apprivoiser la peur de la fin de la faim et de l’abandon et ce n’est pas en abandonnant.
S’accrocher ne veut pas dire s’agripper. N’agrippe pas les idées.
Ta justesse, ta finesse sont tes guides. Ne les bafouille pas.
Desserre les dents. Ouvre. La bouche qui rit est celle suffisamment détendue pour sentir la vibration.
Il te faut voir, renouveler ton regard, veiller àne pas fermer, ne pas saturer.
Les chiens sont amis, ils ne se laissent pas en laisse.
Tu n’as pas d’autre possible que d’aller. Il n’y a pas de trop tard, il n’y a que maintenant.
Ne garde pas l’espoir, navigue-le.
L’énergie ne se garde pas àmoitié en sac àdos, en écurie. Sors donc la crinière, invente-toi la noblesse dont tu as toujours rêvé.
Réconcilie-toi avec ton imaginaire, fais la paire, le pair, la paix. Relationne avec plutôt que contre.
Tes facettes peuvent trouver leurs incarnations, la question du choix est fausse, elle est inertie. Offre-toi la scène où les faire tourner ensemble. Tout peut s’agréger.
Ce n’est pas nouveau, dire, la lumière, les images.
Sagement tu avances, trouve tes arrières.
Tu sais que ta voix est voie. Au chapitre donne-toi le droit. Tu es àl’endroit des croisements qui donne la perspective, c’est de cet endroit dont tu dois parler.
Ne crée pas pour carrière. N’écoute que tes instincts. N’écoute pas ta voix qui maintient dans le doute le statique potentiel par je ne sais pas.
Ce qui te tient tête, ce qui te tiennent tête sont autant de matière àessayer cela, àécouter plus fort tes tripes. Trompe-toi, trompe-toi dans l’écoute, laisse aussi tes tripes se tromper. Tente.
Il n’y a pas àfaire de stratégie. Ne cherche pas àrésoudre l’équation matérielle par ta création. Tu déplaces sa valeur. Elle est en dehors sinon elle ne peut rien remettre en cause. Tu donnes àta création un rôle de sauveuse de ton destin. Peut-être en as-tu besoin. Peut-être te faut-il cette mission, cette importance pour aller au bout, pour continuer.
Sauve ta peau par le sublime. Exige-toi la joie, la lumière. Exige-toi ce que tu t’exigerais si ceux que tu admires te le demandaient, écourte tes négociations intérieures. Fais.
Prends le temps de vivre ce que tu traverses pas ce que la société demande d’avoir accompli.
Lâche l’idée que l’inquiétude s’en va un jour. Il te faut juste composer avec.
Aucun jour tout ira bien. Chaque jour quelque chose va.
Il y aura toujours des résistances. La question est comment trouver de l’amorti, de l’extensible, du moelleux quand on s’y force. Respiration dans la contraction.
Fais confiance ou plutôt fais désir au chemin pour t’y avancer.

Chère Zoé
Chérie sois sage engage toi sois sage organise toi lâche ton cœur
Reprends toi engage toi tombe en amour pour ton travail étonne toi épouse toi expérimente passe du temps ralentis
Ton étrangeté demande du soin ta vision regard
Tu dois d’abord t’organiser et t’engager
Sois bonne pour toi
La confiance n’existe pas n’attends pas de l’avoir nage beaucoup si tu veux écris beaucoup chaque jour écris pour relire écris pour danser écris et écris. Joue. Joue jusqu’àtrouver
Les déclics arriveront
Sois généreuse dans tes expérimentations mais elles doivent avoir lieu sinon rien sinon tu te tiens au bord de la piscine et toi tu aimes nager
Chaque jour écrire relire lire entoure toi de choses qui te font du bien la confiance n’existe pas tu es sur fil tout le temps ne lâche rien tu ne tomberas pas ouvre ta gueule ouvre ta gueule ancre (encre) tes pieds
Repose-toi
Travaille chaque jour ne lâche rien ne lâche rien continue les obsessions deviens plus fine dans ton regard observe plus finement
tes émotions ma chérie sont magnifiques mais attention àelles
offre leur le bon écrin
cherche prends le temps détaille prends le temps le soin
et tout commence par la patience
quand le soin la lenteur la patience après tu pourras rouler vite
apprends la patience la lenteur le soin
apprends ton regard
affine le respect pour ton Å“uvre
places-y des trésors
fais confiance mais la confiance n’existe pas
lâche : vas-y. plonge. Aime cela ! aime. Joue. Joie

17 janvier 2023
T T+