009.Veerbeck (Gustave ), Dessus-Dessous

Gustave Verbeek, Dessus-Dessous, éditions Pierre Horay, 1978.

Gustave Verbeck est né à Nagasaki en 1867. Parti étudier à Paris, il devient illustrateur (notamment pour Le Rire et Le chat noir ; cf. http://topfferiana.free.fr/?p=2419). En 1900 il émigre aux États-Unis où un scribe du bureau d’immigration retranscrit fautivement son nom. Entré au New-York Herald — ses collègues sont Winsor McCay et Richard Felton Outcault, il y publie, le 11 octobre 1903, la première planche des Upside-Down ; la dernière sera publiée le 15 janvier 1905. Gustave Verbeek est l’auteur de deux autres séries : The Terrors of the Tiny Tads (1905 à 1915) — qui met en scène quatre gamins confrontés à une série d’animaux-objets qui sont autant de mots-valises : le Dinosaurage, le Catamaranimal, le Dragunboat ou le Suberbunny. Une troisième série The Loony lyrics of Lulu, alterne à partir de 1910 dans le New York Herald avec les Tiny Tads avant d’être rapidement arrêtée. Verbeek abandonne la bande dessinée pour se consacrer à la gravure. Il est mort à New York en 1937.
The Upside Downs of Little Lady Lovekins and Old Man Muffaroo est un exercice virtuose, moderne. Chacune des 64 planches de six cases de cet ensemble se lit deux fois, d’abord à l’endroit puis une seconde fois, le livre retourné (les deux personnages se modifient, le premier en la seconde, le chapeau de l’un devenant la robe de l’autre, les couettes de l’une devenant les moustaches de l’autre, etc.) Vingt-six planches seulement de cette sorte de palindrome séquentiel — qui préfigure les travaux de l’OUBAPO — ont été publiées en France.






(The Terrors of the Tiny Tad)

9 mars 2011
T T+