Le Valet

"Allez, courage ! C’est la dernière maison et la dernière paire de pied de la journée et après retour au château.
Oh mon dieu ! Qu’elles sont laides ces deux-là et aimables comme des portes de cachot. Même si ce sont les dernières du Royaume, prions pour que ça ne leur aille pas.
« Mademoiselle Anastasie, s’il vous plaît, je vous laisse vous déchausser et vous asseoir afin de passer à l’essayage », dis-je tout en évitant de respirer, tant l’odeur de roquefort qu’émanait de son pied dénudé me piquait le nez. Aussi délicieux que son amabilité !
Olalala ! On dirait ça rentre, pauvre Prince ! Comment va-t-il supporter cette odeur ? Oh mais non, attends, perfide cachottière avec sa longue robe, la pantoufle ne recouvre même pas la moitié de son pied de géant. Ouf ! Le Royaume est sauvé !
Bon, passons à l’autre bécasse maintenant, histoire d’en finir au plus vite. Et ce n’est plus que du fromage là, mais c’est carrément du crottin de cheval ! Et que dire de leur forme ? Ce sont carrément des sabots.
Moi qui d’ordinaire adore les pieds, dans cette famille je suis servi du pire, plus moches, plus odorants les uns que les autres. Des vraies bêtes de foire !
Et puis, il faut voir comment elle me traite la petite dame ! Mal me parler c’est une chose, mais elle m’envoie carrément valser sur le piano ! Ouille, ouille, ouille ! Quelle mégère, elle ne me laisse même pas faire mon devoir.
Par quel miracle, arrive-t-elle à faire rentrer ce pied ? Je suis certain qu’elle va me la casser… Ah ben, voilà, pas manquer ! Il faut que je me précipite à la rescousse du soulier.
Et bam, avec le grand Chambellan, collision, je vais être jeté au cachot en rentrant ! Oh mon dieu, pauvre de moi ! "

Elodie

1er novembre 2022
T T+